Bienvenue sur le site de l'École des Parents et des Éducateurs d'Île-de-France

Une association d'éducation populaire et d'économie solidaire. En cliquant sur le profil qui vous convient le mieux, vous accéderez directement aux informations spécialement sélectionnées pour vous. Vous pouvez consulter l'ensemble du site en cliquant sur "Tous profils"

Se former et se réorienter

Sensibilisation au repérage des troubles psychiques chez l'adolescent



Adolescences plurielles en même temps que singulières par l’appartenance sociale, familiale et la croissance individuelle. Où commencent-elles ? Où finissent-elles ? Pré-adolescence, adolescence, jeunes adultes ? Les repères deviennent incertains. Elles provoquent des turbulences plus ou moins violentes qui mettent les adultes, parents et éducateurs en difficulté et les questionnent. Or les adolescents, les jeunes, ont besoin d’adultes solides auxquels se confronter, de passeurs pour, au-delà de la crise, se trouver et trouver un projet de vie. Les stages proposés par EPE Formation ont pour visée de mieux comprendre les processus à l’oeuvre autour de l’adolescence, de repérer les résonances provoquées chez l’adulte, d’élaborer des réponses aux situations difficiles.

Durée


2 X 2 jours

Dates


  • 20-21 novembre et 18-19 décembre 2017
  • 12-13 novembre et 10-11 décembre 2018

Lieux


École des Parents et des Éducateurs d’Île-de-France 5, impasse Bon Secours 75543 Paris Cedex 11

Tarifs


Tarif entreprise/OPCA : 760 €

Tarif individuel : 570 €

Objectifs


  • Envisager les grandes lignes de la psychopathologie de l’adolescent à partir du modèle psychanalytique.
  • Avoir une sensibilisation au dépistage des troubles psychiatriques à l’adolescence.
  • Repérer des indicateurs de souffrance notamment psychique.
  • Clarifier son positionnement professionnel et ses attitudes dans la relation avec l’adolescent en souffrance psychique.

Public


Professionnels intervenant auprès d’adolescents, professionnels de la prévention spécialisée, de la protection de l’enfance, intervenants des missions locales, éducateurs et assistants sociaux en milieu scolaire, éducateurs sportifs, éducateurs techniques, enseignants, animateurs socio-culturels.

Méthode


  • Apports théoriques, psychologiques, psychanalytiques
  • Situations cliniques du formateur ou études de cas exposés par les participants.
  • Descriptions cliniques, les hypothèses explicatives.
  • Exercices ou mises en situation ou jeux de rôles pour observer, comprendre.
  • Questions/réponses, échange de pratiques et d’expériences.
  • Vidéoscopie de cas cliniques.

Contenu


Le professionnel face à la santé des adolescents
  • Représentations de l’adolescent, de la notion de santé et résonances émotionnelles.
  • Place du professionnel non soignant : écoute, distance, relation de confiance, repérage des difficultés et des ressources du jeune, limites.
  • Écouter : quoi ? et comment ? dans quelles limites ? La question de la plainte.
  • Comment accompagner les adolescents vers les soins ?
  • Comment se positionner entre les adolescents et leurs parents ?
L’adolescent et sa famille : trois points de vue
  • Le conflit avec les parents comme partie prenante de la crise d’adolescence.
  • Interaction entre crise parentale et problématique de l’adolescent.
  • Interactions parents-adolescents (pathologie du groupe familial)
Le remaniement psychique à l’adolescence
  • Le surcroît pulsionnel (excitation sexuelle liée à la capacité orgastique et l’avènement de la capacité reproductive).
  • Modification corporelle, comme mode d’expression symbolique de ses conflits et des modes relationnels ; prépondérance du narcissisme.
  • Travail de deuil ; perte de l’objet primitif : 2ème phase de séparation individuation. Liquidation de la situation oedipienne.
  • Réaménagement défensif :
    - Intellectualisation en tant que contrôle des pulsions au niveau de la pensée.
    - Ascétisme en tant que contrôle des pulsions au niveau du corps.
    - Clivage en tant que brusques passages d’un extrême à l’autre, d’une opinion à une autre, d’un idéal à un autre.
    - Identification projective (adhésions massives à des systèmes d’idéaux sans nuances).
    - Idéalisation primitive par des choix d’objet irréalistes et inaccessibles.
    - Projection persécutrice traduite par le sentiment d’un monde dangereux et hostile dont il faut se défendre.
    - Mise en acte qui protège du conflit intériorisé et de la souffrance psychique.
    - Réélaboration narcissique (groupement de « l’égoïsme », à savoir un désintérêt à l’égard du savoir une image grandiose de soi).
    - Système d’idéalisation : recherche d’un Idéal du Moi, image susceptible d’apporter un soutien narcissique.
    - Quête identificatoire. - Adhésion au groupe.
Les troubles du comportement de l’adolescent : quelques éléments de compréhension psychopathologique
  • Les conduites centrées sur l’agir et le passage à l’acte.
  • Les conduites centrées sur le corps.
Les troubles névrotiques, les états psychotiques
L’adolescent et la souffrance psychique : signes d’alerte
  • La notion de souffrance psychique : ce qui est du « développement », ce qui est du « pathologique ».
  • Différence entre Le symptôme comme trace du travail psychique de l’adolescent et le pathologique.
L’adolescent absentéiste scolaire en risque de décrochage : enjeux d’autonomisation ou manifestation d’une décompensation ?
  • L’adolescent triste : état de morosité ou signe de la menace suicidaire ?
  • L’adolescent perturbateur, voire violent : en travail de « désidéalisation » de l’adulte ou inscription dans un tableau associant d’autres signes ?
  • Les conduites alimentaires particulières de l’adolescent, souvent « déniées » ou « clandestines » avec distorsion délirante de l’image du corps.
  • L’adolescent étrange : en lien ou non avec une prise de toxique, « bizarrerie » du contact dans un tableau de dysharmonie ancienne ou au contraire dans un tableau aigu récent ?